Vendanges 2022, une année solaire



Reims, 30 septembre 2022


La Champagne a connu une belle année particulièrement ensoleillée après une année 2021 pluvieuse. De ce fait, contrairement à l’an dernier, la quantité de raisins est au rendez-vous des vendanges 2022. Le rendement commercialisable de l’appellation réglementée a d’ailleurs été fixé à 12 000 kg de raisins par hectare en Champagne, le seuil le plus élevé des quinze dernières années, certaines parcelles dépassant largement ce niveau.


Malgré un été caniculaire, la vigne a peu souffert de la chaleur. Les fortes chaleurs ont eu comme effet de ralentir la maturation ; c’est un phénomène naturel, la plante se protège elle-même.


Les raisins sont beaux et comme il n'y a pas eu de maladies, l’état sanitaire est quasi parfait. Malgré une année très ensoleillée, on constate très peu d’échaudage. Les grains de raisin sont dans l’ensemble un peu plus petits ; le pressurage a été rendu un peu plus difficile car la peau des raisins était un peu plus dure. Le rendement du Chardonnay et du Pinot Noir est plutôt élevé tandis que celui du Meunier est un peu moindre.



La réception des moûts s’est achevée le 19 septembre


Les vendanges ont été assez longues et se sont étalées dans le temps, sans hâte particulière puisque les conditions météorologiques étaient favorables et que l’état sanitaire était très satisaisant.


La réception des moûts a commencé dans les caves de la Maison à Reims le 27 août avec les Chardonnay en provence du Sézannais, au sud d’Epernay et s’est achevée le 19 septembre avec les Pinots Noirs, venant d'Écueil dans la Montagne de Reims. Étant entendu que la Maison reçoit des moûts de toute la Champagne : Montagne de Reims, Côte des Blancs, Vallée de la Marne, Côte des Bar.


Isabelle Tellier, Chef de cave de la maison Chanoine Frères 1730, donne un premier avis : “Après la fermentation alcoolique, la fermentation malo-lactique que je pratique à la suite est en cours dans les cuves de la Maison. Il est encore trop tôt à ce stade pour juger de manière définitive de la qualité des vins issus des vendanges 2022. En tout cas, une chose est sûre, la quantité de raisin est abondante et après la demi-récolte de 2021, Dame Nature s’est montrée généreuse en Champagne… “