Dégustations des vins clairs 2020


Isabelle Tellier, Chef de cave de la Maison Chanoine Frères responsable des champagnes Chanoine et Tsarine

Reims, février 2021


Depuis le mois de décembre et jusqu’en avril, la saison des dégustations des vins clairs bat son plein en Champagne. C’est l’étape pendant laquelle les vins clairs, c’est-à-dire “tranquilles”, non effervescents, issus de la dernière vendange sont goûtés et scrutés attentivement.

Les vins clairs sont humés, regardés, goûtés, évalués, cépage par cépage. Un exercice de concentration et d’anticipation qu’Isabelle Tellier, Chef de cave, pratique depuis près de trente ans avec passion et précision. Étape clé, les dégustations de vins clairs déterminent l’assemblage des prochaines cuvées des champagnes Tsarine, Chanoine Héritage et Chanoine Frères Réserve Privée.

Premiers avis d’Isabelle Tellier


Pour les Chardonnay que je goûte toujours en premier, je note qu’ils sont cette année hétérogènes d’un cru à l’autre. On constate un petit manque d’acidité, peut-être dû aux chaleurs du printemps et de l’été 2020. Cette météo exceptionnelle a provoqué un stress hydrique qui a quelque peu bloqué la maturation des Chardonnay.


Les Pinots noirs sont très bons. Ils sont vraiment très beaux cette année. Ils présentent de la matière et de la structure. C’est un bon point pour Chanoine Frères puisque les Pinots noirs jouent un rôle important dans l’assemblage de nos cuvées Chanoine et Tsarine. Les Pinots noirs 2020 vont donner une belle longueur en bouche.


Quant aux Meuniers, ils sont globalement bons ; ils joueront leur partition pour apporter le fruité et la rondeur attendus.


Particularité de cette vendange 2020, un indice de couleur rouge sur les moûts de cépages noirs lègèrement supérieur à la normale. Cette coloration s’atténue bien sûr avec les fermentations, puis lors de la mise en bouteille et pendant le vieillissement dans les caves. Mais on peut s’attendre tout de même à des vins légèrement plus teintés.

Une belle trilogie, promesse de beaux assemblages


Les vins clairs 2020 se dégustent bien, facilement. Ils présentent un bel équilibre. La vendange a été belle et saine, il n’y a aucun mauvais goût grâce à l’excellent état sanitaire des raisins. Cette année correspond à un bon standard avec une belle qualité.


Au global, et si l’on prend un peu de recul, les années 2018-2019-2020 forment une belle trilogie en Champagne, avec en point d’orgue 2019 d’une qualité exceptionnelle.


Tout cela donne beaucoup de qualité avec un éventail de bons vins de réserve et cette trilogie est une promesse de beaux assemblages pour les champagnes de la Maison.”