• Maison Chanoine Frères

Chanoine Frères brut millésime 1955, un millésime exceptionnel

Reims, 17 mars 2020


1955 est une année exceptionnelle dans l’histoire des vins de champagne, elle fait partie du firmament des meilleures années du 20ème siècle avec les millésimes 1928, 1929, 1945, 1990 et 1996. La maison est vraiment heureuse d’avoir retrouvé un rare flacon de champagne Chanoine Frères Brut 1955.



L’année 1955 en Champagne


Pour Chanoine Frères et les autres maisons de champagne, 1955 est une année très favorable. Après quelques inquiétudes au moment des gelées de printemps, les vendanges en Champagne furent belles, avec des raisins de qualité et une abondance plus importante que prévue. Les vendanges eurent lieu début octobre, sous le soleil, après des pluies en septembre bienvenues pour faire grossir les raisins.


En Champagne, les rendements sont enfin revenus au niveau d’avant-guerre et vont continuer à croître. Grâce à la reconstitution du vignoble, à la plantation de nouvelles vignes et au début de la motorisation des exploitations, avec l’arrivée du tracteur-enjambeur à partir de 1952, une période de grande croissance de la production et du commerce des vins de Champagne s’ouvre.


C’est aussi le début de l’ère de l’œnotourisme puisqu’en 1953, l’interprofession des vignerons et maisons de champagne (C.I.V.C) a inauguré “La Route du Champagne” qui permet alors de sillonner les vignobles selon trois itinéraires — de Reims à Épernay par la Montagne de Reims, la rive droite de la vallée de la Marne à l’ouest et à l’est d’Épernay et la route d’Épernay vers la Côte des Blancs.

Naissance de l'œnotourisme, la Route du Champagne créée en 1953 permet de sillonner les vignobles

1955, une année à succès


Ce redémarrage en Champagne, dont le beau millésime 1955 est un symbole, accompagne une nouvelle ère de prospérité économique en France.


Depuis la fin de la Guerre, la richesse nationale a augmenté d’un tiers. Pour la première fois, la France exporte plus qu’elle n’importe de marchandises ; ce à quoi les expéditions dans le monde de près de 12 millions de bouteilles de champagne apportent une pétillante contribution.


Deux autres élégants symboles du dynamisme français retrouvé éclairent cette année 1955. La Caravelle, fleuron de l’aéronautique nationale fait son premier vol avant de devenir le premier biréacteur commercial au monde produit en série.


Et au Salon de l’auto à Paris au Grand Palais, le lancement de la DS Citroën crée l’événement. Cette voiture révolutionnaire avec sa ligne aérodynamique et de multiples innovations techniques devient immédiatement et pour deux décennies une reine de la route… idéale pour parcourir avec chic et confort les beaux itinéraires de la Route du Champagne.


La DS19 de 1955, élégante et révolutionnaire, tellement française… Champagne !


Le flacon de champagne Chanoine Frères Brut 1955, bel et bon


L’étiquette du flacon de champagne Chanoine Frères Brut 1955 est très proche de celle de la bouteille de brut millésime 1926 récemment retrouvée — même sobriété, même typographie à l’anglaise sur fond blanc. Figure aussi sur la collerette le motif de la comète dont l’étoile et la traîne sont, depuis “l’année de la comète” en 1811, un attribut symbolique des années d’exception en Champagne.


Sur la collerette, la comète symbole d'année d'exception

Par contraste avec la simplicité de l’étiquette, la richesse de la collerette ouvragée en noir et or, sous la coiffe dorée gaufrée, attire l’œil. On peut y lire sur le dos du col : “C’est en 1730 que Chanoine Frères obtint de la ville d’Épernay l’autorisation d’y creuser la première cave à champagne”. Cette mention fait référence à l’histoire de la Maison et plus précisément au fondateur Pierre Chanoine, jeune marchand de 32 ans qui sous le règne de Louis XV eût le premier l’idée de creuser des caves pour y assembler des vins de la région.


Isabelle Tellier, Chef de cave de la maison Chanoine Frères, précise “On pourrait tout à fait ouvrir ce flacon millésimé. D’une part les bulles ont un effet conservateur, le gaz carbonique contribuant à limiter l’oxydation du vin. D’autre part 1955, ce n’est pas si vieux pour un champagne millésimé, surtout pour cette anée exceptionnelle.


On peut en effet supposer qu’avec la qualité de cette vendange l’équilibre entre acidité et sucre aura été particulièrement favorable à une longue garde. Pour un flacon de cet âge il faut toutefois veiller avant de l’ouvrir à ce qu’il n’y ait pas de perte de vin, qui témoignerait d’une déperdition par le bouchon.”


Isabelle Tellier, Chef de cave de la maison de champagne Chanoine Frères

«La Maison Chanoine Frères vient de loin, voit loin et va loin»

  • YouTube icon grey
  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram

 

L'ABUS D'ALCCOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

logo info-calorie.png

Made by Diptyque

Copyright © Champagne Chanoine Frères 2020

Tous droits réservés