L'esprit de la Maison

Qualité et Innovation

Chanoine Frères est riche de trois siècles de savoir-faire,
un héritage bâti par six générations de marchands audacieux
d’une grande dynastie du champagne, la famille Chanoine,
puis par leurs successeurs animés par la même vision :
l’exigence de la qualité et le goût de l’innovation.

Chef de Cave

Philosophie de la Maison

Gens de la Maison

Isabelle Tellier,

Chef de cave

 

Nommée Chef de cave de la Maison Chanoine Frères en 2001, Isabelle Tellier est l’une des premières femmes à avoir occupé la fonction dans une Maison de champagne. Toute sa carrière professionnelle débutée en 1992 s’est déroulée dans le monde du champagne. Son expérience dans l’élaboration des vins de champagne et son expertise sont considérables.

Garante de la qualité et du style de tous les vins de la Maison, elle est responsable de l’élaboration des cuvées Chanoine et Tsarine et en conduit les différentes étapes : sélection des raisins lors des vendanges, dégustation des vins clairs, assemblage des crus et des cépages, vinification, vieillissement…

Isabelle Tellier, femme passionnée et authentique, est la créatrice notamment de Tsarine Rosé, Tzarina, de Chanoine Blanc de Blancs, de la gamme Chanoine Frères Réserve Privée brut et rosé, de la nouvelle cuvée Orium de Tsarine.

Œnologue diplômée de l’université de Reims Champagne Ardenne, Isabelle est membre de l’Association Amicale des Chefs de Cave de Champagne (AACCC).

Créatrice inspirée de nouvelles cuvées, plus de 60 distinctions ont à ce jour récompensé cette grande dame du champagne, autant de marques de reconnaissance de son talent, de son exigence et de son audace.

Transmission et partage

 

«La raison d’être de la Maison Chanoine Frères, c’est la transmission. Transmettre le plaisir du champagne, de génération en génération, partager. Les champagnes Chanoine Frères sont
par essence des vins de partage.»

«Transmettre sa culture et son amour du champagne, c’est naturel pour une Maison comme la nôtre, riche de trois siècles d’histoire. Chanoine Frères est fière de cet héritage, forte des valeurs et du caractère que lui ont légués ses fondateurs et leurs successeurs.»

Franck Coste,

Président Directeur Général de Champagne Chanoine Frères

«Depuis 1730, Chanoine Frères est une grande Maison de champagne, pionnière et visionnaire. Sa vocation est de continuer à rayonner en cultivant ses savoir-faire : élaborer des champagnes de qualité, être fidèle à son héritage en faisant preuve de créativité et d’audace.»

«L’ambition de la Maison Chanoine Frères est de séduire, avec ses cuvées Chanoine et Tsarine, un public toujours plus large, en France et dans le monde.»

«La Maison Chanoine Frères fait partie de LANSON BCC, groupe familial et indépendant, acteur de référence du marché du champagne qui inspire et partage cette vision.»

Les gens de la Maison

 

Chez Chanoine Frères, le rôle de chacun est très important. Les gens de la maison sont des artisans de la qualité.  Élaborer les différentes cuvées Chanoine et Tsarine nécessite une attention de tous les instants, à tous les détails, à chaque étape de la vinification, de l'assemblage, du vieillissement, de la mise en bouteille, de l'habillage et de l'expédition.

 

Gens de métier, de talent, de goût, ils partagent l'amour du travail bien fait et la fierté de fabriquer les champagnes de la maison, dans ses caves, allée du Vignoble à Reims. Ils perpétuent le savoir-faire et la tradition dont la Maison Chanoine Frères cultive et enrichit l'héritage depuis sa fondation en 1730.

Dominique-Lafay-C7711-1980x1320.jpg

Dominique

 

Très expérimenté, puisqu’il est présent depuis l’installation allée du Vignoble, Dominique est responsable des caves. Plongeur en apnée à ses heures, ce grand professionnel du champagne et dégustateur averti, travaille avec Isabelle Tellier sur l‘évolution des vins en caves.

«Je m’occupe du champagne depuis son entrée en cave jusqu’au remuage. C’est le temps de la deuxième fermentation en bouteille, le moment où le champagne développe la plénitude de ses arômes.»

Cyril

 

L’oeil à tout, Cyril supervise les lignes de production. Il s’assure de la fluidité de la fabrication depuis le dégorgement et le bouchage jusqu’à l’habillage et la mise en carton des cuvées de la Maison. Avec doigté et sens de l’humour.

«Je marche toute la journée le long de la ligne de production. J’organise. Je donne la main si besoin. Mon job c’est de faire produire ce qui a été prévu, dans les délais et avec la qualité.»

Cyril-C1980-1980x1320.jpg
Cédric-1980x1320.jpg

Cédric

 

Les caves de la Maison sont son royaume. Sûr et méticuleux, expérimenté et toujours curieux, Cédric les sillonne depuis vingt ans et s’y occupe notamment des opérations de remuage ; une étape cruciale après le vieillissement, et avant le dégorgement.

«J’aime ce que je fais. Dans les caves, il faut être calme et actif. Viser juste, réussir son geste, surtout quand on manipule des casiers de champagne jusqu’à 6 m en hauteur. Le suivi du remuage, ça aussi, c’est très précis, au degré près.»

Florian

 

Habile et minutieux, Florian s’occupe de l'entretien des machines des lignes de production et de leur préparation pour les fabrications du lendemain. Réactif, il est aussi sur le pont pour intervenir en cas de panne impromptue.

«J’aime apprendre et voir l’impact du réglage des machines : plus le réglage est fin, plus le résultat sur la bouteille de champagne est précis ; pour l’étiquetteuse, c’est au millimètre près.»

Florian-1980x1320.jpg
Cédric (qualité) 1980x1320.jpg

Cédric

 

Enthousiaste, exigeant et tenace, homme de qualité, Cédric est aussi l’homme de la qualité chez Chanoine Frères. Il en a la responsabilité, dans toutes ses dimensions : QHSE, process, fournitures, amélioration continue.

«J’aime quand c’est bon, beau et bien fait. Je ne supporte pas l’imperfection. La qualité est une démarche de progrès permanente. Mon rôle est d’entraîner les équipes dans cette quête.

La satisfaction de tous nos clients est à la fois notre motivation et notre but.»

Christophe

 

Concentré et attentif, Christophe alimente les lignes de production avec les bouteilles de champagne qui ont fini leur vieillissement dans les caves de la Maison. Constamment sur la brèche, ce solide équipier cultive la bonne humeur.

«Entre les caves et les lignes de production, je suis toujours en mouvement. Je calcule mon coup pour anticiper et garder le rythme. Et surtout, je ne fais jamais un voyage à vide !»

Christophe P 1980x1320.jpg
Rachid-1980x1320.jpg

Rachid

 

Homme de la Maison depuis plus de vingt ans, Rachid a la haute main sur l’ensemble des lignes de production et sur les ateliers d’habillage et de conditionnement des cuvées.

Ce grand professionnel du champagne remplit sa mission cruciale avec simplicité, diplomatie et exigence.

«Mon obsession, c’est la qualité ; à tous les niveaux, celle de nos produits, celle du travail et celle de la vie au travail. C’est un cercle vertueux, parce que tout est lié.»

Bruno

 

Amoureux de la belle bouteille, Bruno supervise l’habillage des cuvées de prestige. Pour ce travail qui se fait à la main, c’est lui le maître-artisan qui définit le niveau de qualité et d’exigence. Il a le talent de transmettre le savoir-faire du geste exact.

«Le flacon va avec le nectar et, dans le fait main, chaque élément doit être parfaitement à sa place. L’étiquette et la collerette sont posées au demi-millimètre près. Les quatre plis de la coiffe sont nets, bien orientés, jamais écrasés !»

Bruno-G-1980x1320.jpg
Bruno-V-1980x1320.jpg

Bruno

 

Bruno est comme un maître de ballet : dans les entrepôts, il chorégraphie le mouvement incessant des stocks et des expéditions. Toujours serein et méthodique, il dirige les flux de plusieurs dizaines de milliers de bouteilles de champagne par jour. Avec maestria.

«Savoir à tout instant où se trouvent toutes les caisses de chaque champagne. Organiser les mouvements et les positions, dans l’espace et le temps, avec agilité… J’aime ces défis.»

Chloé

 

Née avec le siècle, Chloé fait partie de la génération numérique. Très à l’aise devant les écrans, curieuse et sensible, elle s’occupe de faire connaître et développer l’image des cuvées Tsarine sur les réseaux sociaux.

«Aujourd’hui beaucoup de consommateurs mettent en scène leurs moments de dégustation et aiment partager leurs photos sur les réseaux auprès de leurs amis.»

Chloé-1980x1320.jpg
Richard-1980x1320.jpg

Richard

 

Avec ses vingt ans de maison, Richard est la conscience professionnelle incarnée. Il approvisionne les lignes en bouchons, étiquettes, collerettes et coiffes qui permettent de fermer et habiller les champagnes de la maison. C’est grâce à sa méticulosité que chaque flacon est paré du bon habillage.

«J’aime le travail bien fait. Chaque soir, je prépare tout pour la production du lendemain. Le matin je viens vérifier que les bonnes fournitures sont sur la bonne ligne. Et le soir je range et recompte.»

Anthony

 

Fiable, plein d’entrain et d’allant, Anthony s'occupe du dégorgement des champagnes qui ont fini de vieillir dans les caves de la Maison. Cette opération délicate et spécifique au champagne, consiste à décapsuler les flacons et enlever les dépôts de fermentation.

«Après le dégorgement et dans la foulée, il y a le dosage puis le bouchage. La ligne va très vite. Je suis sur la brèche, je surveille et j’interviens immédiatement, un peu comme un mécanicien de Formule 1 pendant la course.»

Anthony-1980x1320.jpg
Denis C7826_1980x1340.jpg

Denis

 

Chef d’orchestre rigoureux et attentif, Denis dirige les opérations et anime l’équipe de production de la Maison avec empathie et méthode. La mission de ce sportif, familier des bassins de natation, est de continuer à faire progresser la Maison sur la voie de la performance et de l’excellence.

«La transmission et la qualité font partie des racines de Chanoine Frères. Dans cette histoire de famille on grandit ensemble, dans la confiance et l’exigence.
Le rôle de chacun est important : l’attention portée à chaque détail, la vigilance de tous les instants sont de rigueur. Nos champagnes sont des produits magnifiques, ils nous poussent à viser la perfection.»

Isabelle

 

L’une des premières femmes à avoir occupé la fonction dans le monde du champagne, Isabelle est la Chef de cave de la Maison dont elle dirige d’une main de maître l’élaboration des cuvées. Aussi humble que talentueuse, Isabelle est la créatrice de Tsarine Rosé, Tzarina, Tsarine Orium et de Chanoine Frères Réserve Privée. 

Femme vive, au sens de l’humour fin comme les vins qu’elle compose, Isabelle est une épicurienne qui adore cuisiner et inventer de nouveaux accords mets et champagnes.

«L’essence de mon métier est la création. Pour Tsarine et Chanoine, je cherche à créer des champagnes uniques, comme des parfums. Surprendre et séduire est la raison d’être de la Maison. Et il y a encore beaucoup de choses à inventer : la nature en Champagne évolue, les goûts des consommateurs aussi.»

Isabelle C5043_1980x1320.jpg
Carlos C3116-1920x1280.jpg

Carlos

 

Enjoué et consciencieux, Carlos a une double mission : approvisionner les lignes d’habillage des bouteilles de champagne d’une part et charger des palettes de cartons dans l’entrepôt de la Maison d’autre part. Il met les bouchées doubles, avec une énergie communicative.

«Chaque jour, je prépare l’alimentation des lignes, en fonction de l’ordre de fabrication du lendemain. Bouchons, étiquettes, coiffes, muselets, je vérifie tout… et je re-vérifie. Je fais les choses à fond, il n’y a pas de place pour l’erreur.»

Carine

 

Toujours pétillante et de bonne humeur, Carine régule l’organisation des expéditions et aiguille les chauffeurs qui viennent enlever les cartons de champagne. Vive et directe, elle est le sourire de la maison et d’une redoutable efficacité !

«Je m’occupe des expéditions. Dès 8h, les camions sont là, prêts à charger et à reprendre la route. J’accueille et j’oriente les chauffeurs ; je fais les papiers et hop, c’est reparti.

Je suis dans mon élément : j’aime le champagne et le contact !»

Carine C5922-1920x1280.jpg
Olivier_C3349-1920x1280.jpg

Olivier

 

Amoureux de la mécanique, à la tête de l’équipe de maintenance, Olivier règne sur une cinquantaine de machines : dégorgeuses, doseuses, boucheuses, museleuses, habilleuses. Timing serré, précision et fiabilité extrêmes : la ligne fonctionne en flux continu.

«Je suis là le premier à 7h pour la mise en place de la production en fonction des formats de bouteilles de champagne. Ma passion, démonter et remonter les machines. Comme un horloger, je travaille à l’oreille : si une machine est déréglée, je l’entends.»

Lucie

 

Organisée et rigoureuse, Lucie, entre autres missions de confiance, a la délicate responsabilité d’assurer les déclarations réglementaires auprès des très sourcilleuses douanes françaises. Elle tient minutieusement les registres pour déterminer les droits d’accises sur les vins.

«On m’appelle Madame Centime !

Je dois savoir tout ce qui sort de la maison, être au courant de toutes les expéditions de champagne, enregistrer chaque mouvement. Chaque mois, tout doit être calculé et déclaré au centime près. Le champagne, c’est du plaisir, des bulles… et des taxes !»

Lucie_C4833-1920x1280-retouche.jpg
Jérôme_C2831-1920x1380.jpg

Jérôme

 

Enfant du pays, fils de vigneron, Jérôme a la fibre du champagne. Polyvalent, il intervient sur toutes les étapes de la vinification, depuis la réception des vendanges jusqu’au tirage. Curieux et attentif, il sait poser les bonnes questions.

«Dans la cuverie, mon métier varie selon le moment de l’année. J’accueille les nouveaux moûts, je participe aux assemblages, à la filtration, à la mise en bouteille…

Tout m’intéresse et j’apprends sans cesse.»

Pascale

 

Présente depuis la création du site en 1996, Pascale a vu sortir de terre les caves hors-sol de Chanoine Frères, parmi les premières et les plus grandes de la Champagne. Elle y a rapidement vu naître un grand succès de la Maison : les cuvées Tsarine.
Responsable administrative et financière, Pascale est un pilier de la maison dont elle connaît tout, transmet la culture et porte haut les valeurs.

«J’ai en quelque sorte ouvert la Maison, allée du Vignoble, j’y suis profondément attachée. Pour faire du bon champagne, tout doit être d’une extrême précision, les chiffres comme les assemblages.»

Pascale_C4484-1920x1380.jpg

Karen

 

Enjouée et dynamique, Karen s'occupe de la planification de l’habillage des bouteilles. Ce qui représente pour la France et l’international, plus d’un millier de références différentes dont elle gère les fournitures avec une grande fiabilité.

«En fonction des commandes, selon les pays et les clients, je m’assure que les fournitures sont disponibles. Étiquettes, bouchons, muselets, coiffes, étuis, coffrets, tout doit être là à temps, dans les bonnes quantités et dans les bonnes langues. An-ti-ci-per, et tout vérifier, c’est le secret.»

Karen C4028-1920x1280.jpg
Fabien C3034-1920x1280.jpg

Fabien

 

Engagé et volontaire, Fabien est un homme qui connaît la valeur des bonnes choses. Dans la cathédrale des caves, il transporte les champagnes qui ont fini de vieillir vers les lignes de dégorgement. Dans ce royaume des grandes hauteurs, il déplace avec dextérité des casiers de 500 bouteilles jusqu’à plus de 6 mètres.

«Mon job c’est d'aller au bon endroit, au bon moment. Dans le tempo et en douceur. Parce que le champagne c’est fragile. J’ai la responsabilité de milliers de bouteilles au bout de la fourche du chariot. Et j’en suis fier.»

Pascale

 

Présente depuis la création du site en 1996, Pascale a vu sortir de terre les caves hors-sol de Chanoine Frères, parmi les premières et les plus grandes de la Champagne. Elle y a rapidement vu naître un grand succès de la Maison : les cuvées Tsarine.
Responsable administrative et financière, Pascale est un pilier de la maison dont elle connaît tout, transmet la culture et porte haut les valeurs.

«J’ai en quelque sorte ouvert la Maison, allée du Vignoble, j’y suis profondément attachée. Pour faire du bon champagne, tout doit être d’une extrême précision, les chiffres comme les assemblages.»

Pascale_C4484-1920x1380.jpg

 

 

Nicolas

 

Perfectionniste, Nicolas a pour mission de réaliser dans la cuverie les assemblages conçus par le Chef de cave. Chaque champagne de la maison est le fruit d'un assemblage particulier.

«Mon métier est passionnant parce que chaque année est différente. C'est très précis. La cuverie, je la vois comme une forêt, belle et calme avec ses cuves bien rangées, où sont élevés nos vins. C'est du sport, je parcours des kilomètres d'un bout à l'autre.»

Mathilde

 

À la fois jeune et expérimentée, Mathilde fabrique les liqueurs de tirage qui vont participer à la prise de mousse et mettre en exergue les qualités organoleptiques des champagnes de la maison.

«Je prépare les vins avant la mise en bouteille. J'observe, je sens, je contrôle en permanence pour suivre le vin qui est un produit vivant. Le vin travaille tout seul mais en même temps, il nous demande beaucoup de travail.»

Didier

 

Main de fer dans un gant de velours, Didier supervise l'étape du dégorgement, du bouchage et du muselage des bouteilles de champagne après qu'elles aient fini de vieillir dans les caves de la maison.

​«Avec moi il faut que ça tourne : ce boulot doit être précis, rapide, efficace. Après les dernières opérations,

je m'occupe aussi du contrôle final.

Le champagne est fini, il va quitter la maison et il doit être impeccable pour aller chez nos clients.»

Daphnée

 

Minutieuse et attentive à tous les détails, Daphnée habille les bouteilles de champagne dans l'atelier à façon de la maison.

«Je m'occupe des cuvées de prestige et des séries limitées qui sont habillées sur mesure. Coiffes, collerettes, étiquettes, je veille à ce que nos bouteilles soient parfaites. Je ne laisse rien passer. J'avoue, je suis devenue maniaque.»

Édouard

 

Oenologue confirmé, Edouard a en charge la vinification, les assemblages et les tirages des cuvées. Précis et rigoureux, il n’en est pas moins un épicurien qui adore faire la cuisine et inventer des accords mets-vins pour les champagnes Chanoine et Tsarine.

​«Pour goûter les vins clairs et préparer les assemblages, je mobilise ma mémoire et l’expérience de tout ce que j’ai pu goûter auparavant. Mon job, c’est d’anticiper l’évolution des vins. Tous mes sens sont en éveil, je suis hyper concentré.»

Sylvie

 

L’oeil vif, Sylvie contrôle la qualité de l’habillage au moment de la mise en caisse des bouteilles, avant leur expédition aux quatre coins du monde. Le compas dans l’oeil, elle scrute tout au millimètre près.

«Je suis comme une couturière qui ajuste une tenue de soirée. Coiffe, collerette, étiquette, une bouteille de champagne c’est comme une robe : avant de sortir, elle doit être parfaite.

Si le moindre détail cloche, je retire la bouteille et je la rhabille à la main.»

Vincent

 

Méthodique et minutieux, Vincent est chargé de la remise en état sanitaire des machines — dégorgeuses, boucheuses, museleuses, habilleuses. Des opérations quotidiennes essentielles pour respecter les normes d’hygiène et de sécurité alimentaire.

​«J’interviens le soir, après que les lignes sont arrêtées et démontées.

C’est le royaume du silence. Je nettoie, je frotte, je gratte ; les machines doivent être nickel pour la production du lendemain. C’est mon côté Mr Propre.»

Manon

 

L’autorité n’attend pas le nombre des années. Manon, jeune animatrice QHSE a très vite pris en main la sécurité des collaborateurs. Souriante et déterminée, elle veille à la mise en place des moyens et au respect des règles.

«Je suis rentrée tout de suite dans le grand bain ! Avec le Covid, j’ai eu la responsabilité d’instaurer les mesures barrière et de procurer les équipements adaptés : dès 7h30 chaque matin, tout est prêt pour accueillir les gens de la production.»

Emmanuel_C512-1980x1240.jpg

Emmanuel

 

Rapide et réfléchi, Emmanuel prépare les expéditions de la Maison. Sur son chariot élévateur, il assemble les commandes et charge les palettes sur les camions de livraison. Un métier qui demande adresse et dextérité.

​«J’aime être actif tout le temps, garder le rythme comme dans une course de fond. J’ai le stock dans la tête, je sais où tout se trouve et vérifie chaque commande : les bons cartons doivent aller dans les bons camions !»

Stéphanie

 

Femme d’idées, intuitive et curieuse, Stéphanie est responsable marketing. Une de ses missions clé est de mettre au point les habillages des cuvées et des séries limitées Tsarine et Chanoine. Avec son exigence esthétique et sa sensibilité aux formes et aux couleurs, elle ne cesse de trouver avec succès tout ce qui permet d'embellir les flacons de la Maison.

«Je pense que le plaisir du champagne doit être total, dans le contenu du flacon et aussi dans sa présentation. Mon rôle est d’imaginer des habillages qui vont révéler l’esprit de nos cuvées et les rendre encore plus belles.»

Stéphanie_C4359-1980x1240.jpg

«La Maison Chanoine Frères vient de loin, voit loin et va loin»

  • YouTube icon grey
  • Facebook
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Instagram

 

L'ABUS D'ALCCOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

logo info-calorie.png

Made by Diptyque

Copyright © Champagne Chanoine Frères 2020

Tous droits réservés